Le métier d’ergothérapeute

le métier d'ergothérapeute

Travail de contact, le métier d’ergothérapeute promeut l’indépendance et l’autonomie. Ils ont pour objectifs d’évaluer, d’adapter et de faciliter l’activité humaine aux handicaps du quotidien.

1 – Qu’est-ce que l’ergothérapie ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), « l’’ergothérapie est une discipline de la santé visant la promotion de la santé et du bien-être des individus et des communautés, au travers de leurs occupations. Elle soutient les personnes dans la réalisation de ce qu’elles souhaitent ou doivent faire, en intervenant sur les composantes de l’individu, de l’activité ou de l’environnement physique ou social. L’ergothérapie se caractérise par la prévention, l’éducation thérapeutique, la rééducation, la réadaptation ou encore la réhabilitation, par l’activité. »

L’ergothérapie est alors fondée sur le lien entre l’activité humaine et la santé. Cette discipline intervient en faveur d’une personne ou d’un groupe de personnes dans un environnement médical, social, éducatif et professionnel.

2 – Quelle est l’histoire du métier d’ergothérapeute ?

Pour trouver les prémices du métier d’ergothérapeute, il faut se référer aux cultures antiques égyptienne, chinoise et grecque. Voyant les bénéfices d’être en activité pour avoir une bonne santé, les classes dominantes conseillaient ou pratiquaient les exercices mentaux/physiques. 

Par la suite, les premières “pratiques d’ergothérapie” se développeront durant les temps modernes, dans l’objectif de recourir à l’activité publique pour traiter les personnes infirmes ou pauvres. C’est à la fin du 18ème siècle que l’utilisation de cette pratique dans un but purement thérapeutique acquiert un statut légitime dans les institutions. Cette activité suit les intentions humanistes sur siècle des lumières, tout en corroborant la recherche de profit financier pour les institutions et en permettant de garantir l’ordre public.Au cours du 19ème siècle, les psychiatres formalisent ces pratiques d’ergothérapie. Le métier n’existe pas mais le « travail thérapeutique » si. C’est alors en 1906, aux Etats-unis, que les premières formations en “Occupational Therapy” sont organisées pour les infirmières travaillant dans les hôpitaux psychiatriques.

histoire du métier d'ergothérapeute
Source : https://flickr.com/

En France, l’activité arrive et se normalise au milieu du 20ème siècle. « L’ergothérapie » se voit reconnaître durant les années 1940 et se promeut suite aux conséquences physiques et psychiques de la Seconde Guerre mondiale. Enfin, les fondements conceptuels de l’ergothérapie morderne apparaîtront avec la création d’un diplôme privé et la création des premières écoles dans les années 1950. Il faudra attendre 1974 pour qu’un diplôme d’état d’ergothérapie ne voit le jour. Depuis, les réformes se succèdent pour légiférer et encadrer cette pratique.

Aujourd’hui la profession connaît une importante croissance liée au vieillissement de la population, l’augmentation de l’espérance de vie, l’émergence de nouvelles pathologies et le développement des technologies médicales.

3 – En quoi consiste le métier d’ergothérapeute ?

Toujours selon l’OMS, l’ergothérapeute se comprend par 3 grandes fonction : 

  • Il évalue les lésions, capacités, intégrités de la personne ainsi que ses compétences motrices, sensorielles, psychologiques et cognitives. Il analyse les besoins, les habitudes de vie, les facteurs environnementaux, les situations de handicap et pose un diagnostic ergothérapique. 
  • Il met en œuvre des soins, des interventions de prévention, d’éducation thérapeutique, de rééducation, de réadaptation, de réinsertion, de réhabilitation psychosociale et d’expression médiatisée, visant à réduire et compenser les limitations et altérations d’activités, développer, restaurer, maintenir l’indépendance, l’autonomie, l’implication sociale de la personne, le sentiment d’une identité personnelle et singulière. 
  • Il conçoit des environnements sécurisés, accessibles, adaptés, évolutifs et durables. Afin de favoriser l’implication de la personne dans son milieu de vie, il préconise des aides techniques, des aides humaines, des aides animalières, des assistances technologiques et des modifications matérielles.

4 – Combien étaient-ils en 2021 ?

Selon la Drees, on compte 14 548 ergothérapeutes (soit la 13ème démographies des professionnels de santé en France) en exercice au 1er janvier 2021 (pour un métier féminisé à 87%). Parmi eux, 2 266 sont libéraux ou mixtes (16%), 7 358 (51%%) travaillent exclusivement dans la fonction publique hospitalière et 4 924 salariés ont une fonction particulière (33%).

5 – Quels sont les outils d’un ergothérapeute ?

Boîte à outils des ergothérapeutes

Pour avoir une idée du matériel utilisé par les ergothérapeutes, nous vous invitons à consulter notre article.

6 – Quelles sont les formations et les diplômes pour devenir ergothérapeute ?

études d'ergothérapeute
Source : tutoratlyonsud.univ-lyon1.fr

Pour exercer le métier d’ergothérapeute, seul un diplôme d’État spécifique à BAC+3 vous le permet. Il se prépare dans les IFE (instituts de formation en ergothérapie).

Pour avoir une idée plus concrète des études d’ergothérapeute, nous vous invitons cette fois-ci à consulter ce nouvel article.

Les articles du moment :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.